Besoin d’aide. Problème comportement à l’ecole

Forum enfant, comportement enfant
Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 14014
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Besoin d’aide. Problème comportement à l’ecole

Messagepar Dubreuil » 09 janv. 2019, 13:11

La psychomotricité
Régulièrement l'enfant souffrant de troubles praxiques a d'autres difficultés liées à son problème premier: image de soi négative, anxiété, phobie scolaire, troubles du comportement (inhibition, agitation, opposition, mise en échec, refus de faire par peur de l'échec, etc.).
Les conséquences difficiles à vivre pour l'enfant et son entourage apparaissent lentement mais surement. Les troubles praxiques sont "silencieux" car ils ne sont pas visibles comme pourrait l'être ceux d'autres pathologies. Les troubles peuvent être longs à détecter. L'enfant peut souvent entendre qu'il ne fait pas d'effort alors qu'il met toute son énergie dans une tâche sans en obtenir les bénéfices. Il peut en venir à se décourager.
Le travail thérapeutique en psychomotricité est nécessaire pour revaloriser l'enfant, le remettre en confiance par rapport à ses capacités, lui redonner le goût à l'apprentissage et à l'effort que cela demande dans une atmosphère de confiance en lui et en l'adulte. Il doit se sentir en sécurité et avoir plaisir à apprendre.
Une fois ce chemin effectué, il sera disponible pour la rééducation psychomotrice.
Elle consiste souvent à trouver d'autres voies pour apprendre.

Lorsque l'enfant dyspraxique commence à faire des progrès observables lors des séances, il a du mal à exporter ce savoir, notamment à l'école. Cette difficulté d'appropriation dans la dyspraxie est courante. Elle peut même conduire l'enfant à perdre ses progrès lorsque le travail en ergothérapie ou en psychomotricité s'arrête.
L'étape complexe consiste à autonomiser l'enfant. Il doit "apprendre à apprendre". Par un travail cognitivo-verbal, il doit pouvoir cerner une tâche, planifier différents processus pour résoudre celle-ci et avoir la capacité d'auto-critique sur les résultats de ses actes.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
Educatrice spécialisée - DE de psychomotricité - EMDR - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre le cancer et la maladie grave )
* Formatrice / Maîtresse de Stage / Conférencière.
* Auteure / Œuvres en écriture, et sculpture

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 14014
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Besoin d’aide. Problème comportement à l’ecole

Messagepar Dubreuil » 09 janv. 2019, 13:13

Le bilan orthoptique

La vision permet à Paul d’explorer le monde qui l’entoure, d’évoluer dans l’espace, d’apprendre à lire et à écrire, et d’obtenir la bonne intégration des images envoyées à son cerveau, pour utiliser sans encombre ses acquisitions scolaires et psychomotrices.
Un déficit de la stratégie de l’exploration visuelle peut détourner et accaparer la vigilance de Paul, diminuant ainsi ses capacités à écouter les informations ciblées pour comprendre une consigne ou un discours.

Normalement notre regard a une stratégie pour lire, trouver des informations. Nos yeux balayent en glissant sur une ligne dans le sens de la lecture, la ligne terminée ils vont automatiquement à la ligne suivante.
Nos yeux bougent pour voir l’information qui va suivre, ils font des saccades, autrement dit des sortes de petits bonds. Entre chaque bond nos yeux se reposent au bon endroit afin de continuer à lire.
La stratégie du regard dépend de la motricité conjuguée comportant les saccades oculaires, la fixation, et les poursuites oculaires.
Les fixations sont alors des arrêts qui permettent de séparer la vision du mot, ou du graphème ( la lettre écrite en plus petit). Leur durée varie selon la longueur du mot et suivant le nombre de fois où il a été vu ( plus il est vu et plus il sera reconnu rapidement.
Les saccades permettent de séparer les mots ou les graphèmes entre les fixations, mais ne servent pas à analyser ce qui est vu.
Il y a plusieurs types de saccades :
Les saccades horizontales qui vont dans le sens de la lecture
Les saccades obliques qui permettent de retourner à la ligne
Les saccades de retour en arrière qui permettent de reprendre une bonne information.

Par ex, chez l’enfant présentant une dysgraphie, il n’y a pas de stratégie du regard, les saccades ne sont pas efficientes et il ne fixe pas correctement, l’enfant peut alors :
Sauter des mots
Sauter une ou des lignes
Se perdre dans la ligne
Relire le même mot
Répéter un morceau du mot
Commencer une ligne et finir sur une autre
Faire des confusions ou des inversions de sons ( dyslexie )




Conduites à tenir en général

Pour la mémoire :
Bon sommeil
Reformuler systématiquement la consigne ( oral, en écriture )
Concrétiser le temps avec des repères ( horloge, minuteur )
Utiliser des repères fixes sonores ( clochette, fin de l’école )
Utiliser des dessins et pictogrammes pour qu’il fasse la liaison
Apprendre le français rigolo : Mais, où est donc Or ni car ?
Revenir sur ce qui est déjà appris la veille
Lui dire pourquoi il doit se rappeler, et pour quand !

Pour la dyslexie
Lui lire les consignes écrites
Donner plus de temps, et l’aider à finir un travail écrit
Aérer les documents
Grossir les caractères
Lire des histoires
Ce sont les parents qui écrivent sous la dictée de leur enfant

Pour la dyspraxie
Avoir des cahiers avec des lignes larges
Donner des repères spatiaux : points, gommettes
Ce qui s’écrit doit d’abord être lu et avoir une copie
Expliquer tranquillement une définition au lieu de le faire par un dessin
Laisser l’enfant bouger ou parler pendant son travail
Lui apprendre à chuchoter ce qu’il fait
En dictée épeler de suite le mot difficile
Lui donner un ordinateur aves des logiciels spécifique ( géométrie )
Favoriser l’italien, ou l’espagnol. Eviter l’anglais et l’allemand
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
Educatrice spécialisée - DE de psychomotricité - EMDR - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre le cancer et la maladie grave )
* Formatrice / Maîtresse de Stage / Conférencière.
* Auteure / Œuvres en écriture, et sculpture

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 14014
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Besoin d’aide. Problème comportement à l’ecole

Messagepar Dubreuil » 09 janv. 2019, 13:15

Pourquoi consulter en psychomotricité
Retard du développement psychomoteur
Troubles énurétiques et psychomotricité
La dyspraxie
Enfants intellectuellement précoces et psychomotricité
Dyssynchronie chez l'enfant précoce
Autisme et psychomotricité
Dysgraphie et graphomotricité
Personne âgée - Syndrome post-chute
Apprentissage de la conduite

Le psychomotricien contribue au développement, au retour ou au maintien des capacités psychomotrices.
Il rééduque les troubles psychomoteurs.
Il accompagne et aide à surmonter les difficultés qui entravent la vie sociale.
Dans tous les cas, l'approche psychomotrice vise à un meilleur vécu corporel dans l'épanouissement de la personne et de la relation à l'autre.

Bilan psychomoteur
Le bilan psychomoteur est une rencontre nécessaire avant tout début de travail.

objectifs
Observer les compétences de la personne et ses difficultés.
Déterminer les objectifs de la prise en charge.
Trouver des pistes de travail et les médiations qu'on pourra utiliser.
Commencer une collaboration avec les parents pour les consultations d'enfant. Un enfant n'existe pas sans ses parents et travailler sans eux n'a pas de sens. Pour qu'un enfant évolue, il a besoin de se sentir soutenu dans ce mouvement par sa famille.
Diriger le patient vers d'autres professionnels si besoin. D'autres observations plus précises ou dans d'autres domaines peuvent être nécessaires lorsqu'il a été détecté certains troubles.
Rediriger le patient ou ne pas commencer de travail lorsque la psychomotricité n'est pas indiquée.

Comment se déroule le bilan psychomoteur
Il y a plusieurs entretiens:
Un entretien d'une heure pour se rencontrer. Il permet de faire le point sur les raisons de la consultation. Cela sert également à orienter les tests du bilan psychomoteur.
Deux ou trois séances d'une heure chacune pour tous les tests du bilan psychomoteur.
L'analyse et la rédaction du bilan: entre 3 et 4 heures de travail.
Un entretien de retour après la rédaction du bilan psychomoteur afin d'expliquer celui-ci.

Quels tests peuvent être utilisés
Batterie d'évaluation des fonctions neuro-psychomotrices de l'enfant (NP-MOT)
de Laurence VAIVRE-DOURET
La batterie NP-MOT n'est pas une échelle d'évaluation rapide des habiletés motrices de l'enfant. Les échelles de performance, souvent plus rapide de passation, ne permettent pas forcément d'observer les mécanismes sous-jacent à une bonne coordination motrice.
La batterie NP-MOT est un test développemental. Elle permet une évaluation fine et discriminative. Elle va mettre en évidence et comprendre les processus neuro-développementaux qui sous-tendent les performances des fonctions neuropsychologiques en lien avec la maturation du système nerveux central. Elle va apprécier les stades normaux dans l'évolution des fonctions neuromotrices, neurosensorielles et d'intégration perceptive pour avoir un bon niveau d'indépendance neuromusculaire et de coordination motrice.
Son but est également de pouvoir déceler les troubles cérébraux mineurs et discrets ou les dysfonctionnement hémisphériques. Ces troubles mineurs passent inaperçus lors d'examen médicaux normaux ou lors de la passation d'échelle de performance. Lorsqu'ils sont présents, leur détection va permettre de comprendre toute l'organisation psychomotrice de la personne. Si l'hypothèse de diagnostic est confirmée par un neuro-pédiatre, l'orientation du soin sera précise et les décisions rééducatives seront plus pertinentes. Le soutien sur l'image de soi et la confiance en soi peut alors commencer sur une bonne base de compréhension des troubles.

Après la cotation des différentes épreuves, un profil psychomoteur permet une visualisation des différentes compétences de l'enfant comme le profil d'un bilan psychologique la rend possible. Il n'y a pas de note globale qui noierait l'ensemble des observations.
Le rassemblement des signes observés depuis l'anamnèse jusqu'à la fin du bilan permet de comprendre le développement psychomoteur de l'enfant et d'effectuer des hypothèses de diagnostic.

A qui s'adresse la psychomotricité
Du nouveau-né à la personne âgée, avec tout individu, confronté à une difficulté telle que: les retards de développement psychomoteur, acquisitions motrices tardives: tenue de tête tardive (après 3 mois), retournements ventre/dos ou dos/ventre tardifs (après 6/8 mois), position assise tardive (après 8/10 mois), retard à la marche (après 18 mois)...
Les troubles du tonus chez le tout petit ou chez l'enfant plus âgé, les troubles tonico-émotionnels: bégaiements, tics
Les difficultés d'organisation dans l'espace et le temps, de latéralisation
Les difficultés d'apprentissage scolaire (graphisme, dyslexie, géométrie, mathématique)
Les troubles du comportements et/ou de la personnalité: agitation-hyperactivité, difficultés attentionnelles et de concentration, instabilité ou inhibition, troubles envahissant du développement ou autisme
Les difficultés dans l'organisation de la motricité fine, de la motricité globale, des coordinations et dissociations motrices, de maladresse motrice, de dyspraxie
Le handicap physique, mental, neurologique et génétique
Chez l'adulte: stress, angoisse, dépression, troubles somatiques, troubles instrumentaux
Chez la personne âgée: retour d'hospitalisation, perte d'autonomie, les troubles de l'équilibre, le syndrome post-chute, les troubles de la mémoire, les démences à type d'Alzheimer ou autres, le syndrome parkinsonnien et autres troubles neurologiques

Suivi psychomoteur de l'enfant:
Le psychomotricien accompagne un enfant à travers les étapes de son développement psychomoteur, l'aide à se valoriser et ainsi lui permettre d'être plus à l'aise dans la relation avec son environnement. Il peut s'agir des retards de développement chez le tout petit ou alors chez l'enfant plus grand des troubles praxiques qui entravent la qualité gestuelle et les apprentissages.
Nous cherchons en psychomotricité à aider à surmonter des difficultés tels que les troubles graphiques et ses conséquences affectives, sociales et scolaires.
Le psychomotricien peut prendre en charge les troubles énurétiques par un travail de conscience du corps tout en considérant l'enfant dans sa dynamique de maturation neurologique et affective.
La psychomotricité tente d'harmoniser les différentes compétences des enfants précoces.

Accompagnement en psychomotricité d'enfants ou d'adultes atteints de pathologies autistiques :
Le travail psychomoteur consolide le schéma corporel, les représentations du corps souvent mises à mal dans l'autisme.
En psychomotricité, le but est de renforcer les capacités motrices, d'améliorer les postures, d'accroître l'aisance du mouvement.
Le psychomotricien cherche à atténuer les troubles du comportement, l'instabilité, l'inhibition.
La thérapie psychomotrice favorise un meilleur vécu corporel dans une relation à l'autre apaisée.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
Educatrice spécialisée - DE de psychomotricité - EMDR - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre le cancer et la maladie grave )
* Formatrice / Maîtresse de Stage / Conférencière.
* Auteure / Œuvres en écriture, et sculpture

Avatar de l’utilisateur
licornemagique
Messages : 909
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Besoin d’aide. Problème comportement à l’ecole

Messagepar licornemagique » 09 janv. 2019, 20:29

Favoriser l’italien, ou l’espagnol. Eviter l’anglais et l’allemand

Je me demandais pourquoi?
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 14014
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Besoin d’aide. Problème comportement à l’ecole

Messagepar Dubreuil » 09 janv. 2019, 21:49

Ah ! C'est bien d'être curieuse ! Avez-vous cherché sur internet ?
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
Educatrice spécialisée - DE de psychomotricité - EMDR - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre le cancer et la maladie grave )
* Formatrice / Maîtresse de Stage / Conférencière.
* Auteure / Œuvres en écriture, et sculpture

Avatar de l’utilisateur
licornemagique
Messages : 909
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Besoin d’aide. Problème comportement à l’ecole

Messagepar licornemagique » 09 janv. 2019, 22:32

http://www.aptemploux.info/ca-m-interes ... ntDialog=1

Grossièrement c'est la facilité d'apprentissage qu'il y a dans la cohérence, entre l'écriture des mots, et la prononciation de ceux ci.
Cela est plus parlant avec les mots irréguliers que l'on trouve plus souvent en anglais par exemple.
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 14014
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Besoin d’aide. Problème comportement à l’ecole

Messagepar Dubreuil » 09 janv. 2019, 23:21

Licorne, vous êtes magique !
Vous voyez….
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
Educatrice spécialisée - DE de psychomotricité - EMDR - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre le cancer et la maladie grave )
* Formatrice / Maîtresse de Stage / Conférencière.
* Auteure / Œuvres en écriture, et sculpture


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum comportement enfant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité