éreutophobie solution

Forum éreutophobie, peur de rougir en public.
del22
Messages : 30
Inscription : 07 oct. 2013, 20:48

éreutophobie solution

Messagepar del22 » 03 mars 2014, 23:30

Je suis allée voir mon psy, et j'ai découvert que je vis selon l'éreutophobie...
je pense ma vie au lieu de la vivre, et je pense selon mes rougeurs.
Je m'habille en choisissant des vêtements qui cachent les zones qui rougissent, et concernant le visage, je mets du maquillage pour éviter les rougeurs.
C'est comme un masque.Je ne peux pas sortir sans maquillage.
Je fuis beaucoup les situations sociales, et quand j'y suis obligée,je pense pour éviter de vivre mes émotions, car si je ressens, je rougis. Et les autres remarquent.
S'ils ne disent rien, je peux vivre "comme il faut" la situation en me contrôlant et en évitant d'y penser. S'ils disent quelque chose, je panique totalement au point de perdre pied,
de faire crise d'angoisse, malaise, ou me mettre en situation d'échec.

Mon psy m'a dit qu'il fallait parler de cette peur, mais c'est difficile pour moi car c'est tout de suite la honte qui surgit.
J'ai essayé aujourd'hui, mais au final je contourne en faisant parler mon thérapeute plus que moi. (qui me l'a fait remarqué bien sûr)
J'espère qu'au fil des séances, je me sentirai plus à l'aise car je suis rentrée avec la boule au ventre. Et je sais que c'est le mot "rougir"
qui provoque ça.

Peut-on guérir de ce genre de phobie? Quelle solution pour l'éreutophobie? J'ai un doute tellement ça m'a envahit...

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13949
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: éreutophobie solution

Messagepar Dubreuil » 04 mars 2014, 00:18

Peut-être avez-vous déjà tenté pas mal de choses pour ne plus rougir, mais êtes-vous allée voir un médecin pour cela ? Il se peut que vos rougeurs ( si elles sont aussi sur votre corps ) viennent de votre estomac qui garde en lui le candida albican ( voir internet ) et qui peut être en grande partie responsable de ce désagrément.
C'est une hygiène de vie en somme.
Une cause psychologique quand cela atteint le corps, je n'en suis pas sûr.
Si la rougeur est au visage uniquement, c'est de l'hyperémotivité et cela se soigne aussi.
Il y a des méthodes de respiration et de relaxation pour cela.
Non, vous n'en souffrirez pas tte votre vie ! C'est un peu comme le phénomène de l'acné. On y peut rien et puis on change d'alimentation et de quotidien, on fait de la relaxation, un traitement approprié, et d'un coup, ça passe.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL : - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre contre le cancer et la maladie grave )
Consultation privée ", signifie que vous pouvez faire un don au PSY, du montant que vous souhaitez. Merci.

del22
Messages : 30
Inscription : 07 oct. 2013, 20:48

Re: éreutophobie solution

Messagepar del22 » 04 mars 2014, 17:17

Disons qu'à chaque situation sociale, ou de stress intense, j'ai des plaques rouge qui apparaissent dans le coup en plus de mes rougeurs sur le visage. Et ça s'étend vers la poitrine.
Ma doctoresse me dit que c'est nerveux, lié à des problèmes de circulations sanguines dès que je suis dans un état panique. Le reste du corps n'a rien, c'est juste la partie haute
du corps : visage, cou, et thorax avec plaques rouges. Mais pas de démangeaisons, ni de problèmes de peau. Juste qu'en cas d'angoisse, ça apparaît. Et dès que je sens ces rougeurs,
je rougis encore plus ou les plaques deviennent plus rouge parce que je pense que les autres ne voient que ça et vont me ridiculiser pour ça. (comme dans le passé)
J'ai peur qu'ils utilisent ces rougeurs contre moi : moquerie, pas à l'aise en situation, et du coup, lors de mon futur examen, je peux vraiment vivre ça et me mettre en situation
d'évitement, ou d'échec tellement je serais déstabilisée.

nadia3846
Messages : 1
Inscription : 20 oct. 2018, 10:58

Re: éreutophobie solution

Messagepar nadia3846 » 20 oct. 2018, 11:07

Bonjour,

moi aussi j'ai beaucoup souffert de cet état chronique, les phases d'évitement sont répétitives et on s'isole du monde. Les réunions sont un enfer, les prises de paroles sont une torture.
j'en ai eu assez à plus de 30 ans, je me suis faite opérée par le Docteur DELATOUR à Rennes en mars 2018. Digne successeur du dr VALLA aujourd'hui en retraite.
il y a 2 type d'opérations, l'incision du nerf sympathique ou le clipsage. j'ai opté pour le clipsage qui permet un retour en arrière en cas de problème mais je te rassure il n'y en a eu aucun !! les effets sont immédiats. l'opération dure 1h pour les 2 cotés, l'hospitalisation dure 48h.
le changement de vie est radical.
moi qui présentait cette incohérence de la nature (caractère fort mais cet handicap qui freine tout).

voilà, je suis mieux dans mes bottes et je remercie toute l'équipe médicale du DR DELATOUR à Rennes.

je vous le conseille vivement, le changement de vie est véritable. :) ;)

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13949
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: éreutophobie solution

Messagepar Dubreuil » 20 oct. 2018, 11:54

Se faire opérer? L'essentiel à savoir!
01/11/2016, 23h26
A ceux qui ont peur de franchir le pas. Réflexion, constat et considération d'un opéré.

Je tiens à préciser que ce qui suit est issu de ma réflexion personnelle, de mon vécu et qu'en aucun cas je ne suis spécialiste qualifié et reconnu. Je ne suis qu'un sympathectomisé qui s'exprime de son point de vue. Mais je pense que ces réflexions exhaustives ne vous seront en tout cas pas inutiles.
N.B. Je ne suis pas entré en matière sur les cas d'échecs sérieux. Vous en avez quelques uns à lire ici http://ereuto.free.fr/?c=Operation_184.
Le premier choix crucial auquel on est confrontés lorsqu'on veut se faire opérer, c'est quel type d'opération choisir; section définitive du nerf ? ou juste clip serré autour du nerf ?
Voici un aperçu sur la question pour avoir les idées un peu plus claires. N'hésitez pas à compléter par la suite.

AVANTAGES
Le gros atout des clips qui serrent le nerf, mais sans le sectionner est sa possibilité de les retirer après-coup. Donc de retour à l'état initial (avec rougissements également). Très utile au cas où l'on ne tolérerait pas les effets secondaires ou si le résultat sur vos rougissements est jugé insatisfaisant ou inefficace. Si vous rougissez toujours autant sans sentir la moindre amélioration, mais qu'en plus vous avez les effets secondaires (TC, etc.) alors il semble indiqué de ne pas couper les nerfs et de retirer les clips.
Toutefois... la pression des clips sur le nerf joue apparemment sur le résultat et un clip pas assez serré par le chirurgien ne contiendra peut-être pas le sang qui afflue sur le visage (statistiques ?). C'est pourquoi un clip se doit d'être fortement serré au point d'imiter la section du nerf, sans quoi pas de résultats. Parlez-en avec le spécialiste. Je pense que c'est un point important et qu'il vaut largement mieux un clip trop serré que pas assez, malgré qu'il revienne au chirurgien de régler cette question et qu'il n'est pas censé vous demander votre avis.
Sachez aussi que vous n'aurez pas mille an pour vous décider à les retirer une fois posés. Le clip métallique serre le nerf fortement ce qui l'abîme (nécrose ?) et rend difficile un retour en arrière. Il vaut mieux ne pas laisser passer trop de temps avant la décision au risque de se retrouver avec de la TC ou autre en plus de vos rougissements.
Voilà pourquoi je suggère, à ceux qui optent pour des clips, de fixer l'opération en été ou juste avant, histoire de s'exposer rapidement aux conditions de climat extrêmes favorisant la TC (considéré je crois comme le plus désagréable des effet secondaire). Vous saurez ainsi en quelques semaines si cela vous est tolérable ou si préférez revenir en arrière.
Mais... il y a aussi un défaut à le faire en été, certains risquent de se focaliser sur l'effet de la TC, sans apprécier à sa juste valeur le phénomène de ne plus rougir en toute circonstance. Votre bilan personnel post-opératoire jugé négatif sur une courte période estivale rude risque fort de vous pousser à retirer les clips prématurément, passant à côté des aspects positifs et des bienfaits sur votre moral qui en résulteraient après l'évaluation sur toute une année de l'opération :/ (même s'il est vrai qu'en hiver, la sécheresse des mains est aussi à son tour accentuée). Quoiqu'il en soit, donnez-vous plusieurs semaines pour juger.

INCONVENIENTS
Le gros inconvénient du clip est (d'après mes informations, sources du Dr Valla) qu'il faut attendre un an pour être sûr à 100% que la situation reste stable et que le nerf clippé, un tissu qui repousse à l'image d'une queue de lézard coupée (au rythme d'1mm/mois?), ne reconnectera pas avec sa partie atrophiée et pouvant générer un retour aux rougissements (cas faibles, mais avérés, voir stats...). D'ailleurs je crois que même un nerf sectionné doit être clampé à l'extrémité pour pas qu'il ne repousse. Saloperie.
C'est donc en quelque sorte une année de suspense post-opération qui vous attend, en croisant les doigts pour qu'en cas d'opération réussie, elle le soit surtout à long terme. Car si les rougissements font leur retour, c'est sur le billard qu'il vous faudra passer pour arranger ça, et à nouveau les désagréments et tracas d'une opération chirurgicale en plus du financement, si les coûts sont à vos frais.
Au final, la pose de clips (clamping) n'est surtout à mon sens qu'une précaution pour ceux qui ne supporteraient pas a posteriori le phénomène de transpiration et de mains sèches. C'est un test au consommateur avec la chance d'un possible retour en arrière pour, disons, les plus frileux d'entre-nous qui craignent les séquelles ou ceux qui ne parviennent pas à évaluer efficacement, concrètement et de manière réaliste ce qu'ils y gagneraient et ce qu'ils y perdraient à l'échange, au "troc", soit:
- Un handicap (rougissements en société plus ou moins prononcés selon tel ou tel individu ou situation) pour un autre handicap (mains plus ou moins sèches, transpiration permanente plus ou moins accentuée sur tel ou tel individu opéré).
Et c'est ainsi que l'on doit résumer l'équation! Car vous passerez bel et bien de "celui/ celle qui ne sort jamais de chez lui/elle et qui rougit à tout bout de champ" à "celui/ celle qui a les mains plus sèches et qui transpire un peu, voire pas mal plus que les autres".
La question cruciale pour vous est donc de savoir, à l'avance si possible, si vous apprécierez cet échange ultérieurement, ce qui fut mon cas. S'il vous sera bénéfique au final et à vous. Car établir une échelle de degré de gêne de la transpiration, notée de 0 à 10 (5= assez gênante, 10= insupportable) ne suffirait pas à votre propre jugement anticipé pour vous décider à une opération.
En effet, certains opérés se retrouvent après op. avec une grosse TC qu'ils noteraient 7/10, mais ils sont paradoxalement aussi soudainement les plus heureux et les plus épanouis des patients dans leur vie qui entame, elle, un tour à 180 degrés (changement de travail, de loisirs, rencontres...) et pour rien au monde ils ne reviendraient en arrière.
A l'inverse, certains campent une TC nettement moins manifeste (4/10) et le vivent très mal. Question de personnalité, de ressenti. Peut-être aussi d'expérience de vie et de capacité à relativiser nos tracas, à les mettre en perspective et à trouver des solutions pour s'adapter et renouer avec sa tranquillité mentale. Et à ce jeu, en tant qu'éreutophobes invétérés, je pense que nous avons déjà en nous cette faculté à surmonter des épreuves, vu les difficultés du quotidien auxquelles nous avons fait face pendant des années avec cette "maladie".

En ce qui me concerne et pour me faciliter la décision, j'ai tenté d'estimer à quel handicap physique extrême j'étais prêt à m'exposer si je pouvais être sûr en contrepartie de ne plus devoir supporter mes rougissements et pouvoir vivre enfin une vie sociale et professionnelle épanouie - à la hauteur de mes pourtant modestes attentes. Cela afin d'évaluer le degré véritable de handicap que représentaient alors physiquement mes rougissements et voir à quel niveau se situait une transpiration gênante par rapport à celui-ci. J'en ai conclu qu'une amputation d'une main (gauche de préférence) serait supportable et que je me rendrais au bloc opératoire quasiment les yeux fermés. Et qu'à côté de ça, une transpiration même fortement accentuée ne faisait pas le poids.
L'expérience m'a démontré que toute épreuve dans la vie comporte son lot d'angoisse et de difficultés, mais l'individu possède une importante capacité d'adaptation face à des nouvelles situations, ce qui lui permet de retrouver un climat mental serein. J'aurai aussi pu vivre avec mes rougissements en résigné, ce que j'ai fait pendant quinze ans. Mais j'ai préféré tenter ma chance et profiter des avantages que la médecine moderne peut apporter en terme de qualité de vie à une personne.
Si les claustrophobes pouvaient à leur tour guérir leur phobie par chirurgie, si les agoraphobes avaient la possibilité de ne plus avoir peur de la foule, je parie que la plupart franchiraient le pas.
Mais peut-on vraiment comparer une phobie qui apparaît en certaines circonstances avec une autre qui est omniprésente dès qu'on franchit le seuil de sa porte d'entrée?
Par chance je dirai, l'éreutophobie est justement la seule phobie qui se guérit, de manière définitive (voir stats) et non pas qui se soigne uniquement. Et quand on voit le coût de l'opération et les bénéfices qu'on en retire... la décision ne devrait souffrir à mon sens d'aucune hésitation. Pour exagérer un peu, je dirai que la sympathectomie par thoracoscopie doit se situer dans le "Top 3" des opérations chirurgicales en termes de rapport qualité (de vie)/ prix....
Car 6500 Fr/Euros pour cette liberté définitive (pour autant que vous n'ayez pas la malchance d'être dans les mauvaises statistiques), aucun budget vacance aux Maldives, aucune session de yoga, aucune suite d'entretiens psycho-thérapeutiques n'aura un effet comparable sur votre bien-être. Et seuls ceux qui ont franchi le pas pourront vous dire à quel point c'est appréciable.
Car il faut le rappeler, la cause est d'abord physiologique ou physique et non psychique. Vous pouvez passer toute une vie à tenter d'empêcher un flux sanguin dans votre corps de vous monter au visage, vous n'y parviendrez pas. Que d'efforts inutiles! Concentrez plutôt vos forces sur une thérapie qui vous aide à l'accepter et à vivre avec. Ou alors... faites-vous opérer.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL : - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre contre le cancer et la maladie grave )
Consultation privée ", signifie que vous pouvez faire un don au PSY, du montant que vous souhaitez. Merci.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13949
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: éreutophobie solution

Messagepar Dubreuil » 20 oct. 2018, 12:06

Tout est très interessant à lire. Et puis c'est bien de peser " le pour ' et le " contre " en sachant éventuellement à quoi s'attendre au cas où...
N.B. http://ereuto.free.fr/?c=Operation_184.[/quote]
Qualifications professionnelles de DUBREUIL : - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre contre le cancer et la maladie grave )
Consultation privée ", signifie que vous pouvez faire un don au PSY, du montant que vous souhaitez. Merci.

L14
Messages : 2
Inscription : 09 janv. 2019, 21:11

Re: éreutophobie solution

Messagepar L14 » 09 janv. 2019, 21:31

Slt,
Voilà, j'ai 18ans et je suis vrmt désespérée ..je suis éreutophobe et rougis pour absolument tout et rien c'est insupportable ! Je suis actuellement dans un cercle visieux dont je ne peut plus sortir. Je me renferme sur moi même, j'ai perdu toute ma confiance en moi et n'ose plus parler aux gens par peur de rougir (même avec ma famille). Cette peur, cette angoisse, a littéralement envahie ma vie..je ne pense plus qu'à ça et s'en ai devenu obsessionnel..Je ne sort plus de chez moi, je fuit toutes les situations sociales. J'ai même peur de dîner avec ma propre famille..c'est dingue je ne me reconnais plus ! Je ne vis plus ! Le regard des autres m'angoisse à un point inimaginable, me fait perdre tous mes moyens. Le fait même d'ouvrir la bouche me fait peur! Cette sensation, cette vague de chaleur qui m'envahit le visage est devenue un phénomène récurent dont je ne peut plus supporter les effets qu'elle à sur ma vie. Je ne suis plus moi même, je ne suis plus épanouie, je suis devenue mon propre cauchemar... aidez moi ! J'ai besoin d'une épaule sur qui m'appuyer, qqn qui me rassure et me dise que tout va s'arranger. Sincèrement je n'ai plus d'espoir...

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13949
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: éreutophobie solution

Messagepar Dubreuil » 09 janv. 2019, 21:46

Je souhaite tout de même que vous ayez lu les posts avant le vôtre ! Tout a été expliqué !
Qualifications professionnelles de DUBREUIL : - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre contre le cancer et la maladie grave )
Consultation privée ", signifie que vous pouvez faire un don au PSY, du montant que vous souhaitez. Merci.

L14
Messages : 2
Inscription : 09 janv. 2019, 21:11

Re: éreutophobie solution

Messagepar L14 » 10 janv. 2019, 00:31

Oui évidemment que j'ai tout lu!
Je sais pertinament bien que je ne suis pas la seule à souffrir de cette maladie, que mon cas n'est qu'un cas parmis tant d'autres mais je suis littéralement épuisée psychologiquement..je n'en peut plus de me battre contre cette phobie qui fait surface à chaque fois que j'ouvre la bouche! J'ai vraiment tout essayé ! les sophrologues, psychologues, médecins..TOUT mais rien n'y fait ! De plus je suis étudiante et les scéances chez le psy + mes allés venu chez le medecins ne sont pas données ! Je suis actuellement sous antidépresseur et ma vie n'est pas une vie. A 18 ans, je suis une fille qui ne souris plus et qui se cache du monde extérieur, qui évite tout contact visuel par peur que qqn lise en moi comme dans un livre ouvert..j'ai s'en arrêt peur ! Peur de tout et surtout peur que mes rougissements me trahissent ! Rien que le mot "rougir" m'angoisse et me fait rougir au moment même où je le dit ! Mais où vas le monde ? Suis-je devenue folle ? J'ai peur d'un mot ! Je sais que tout ce que je dis peut sembler completement absurde mais j'ai vraiment besoin de me retrouver avec moi même et de me débarrasser de cette saloperie ! Les forums sont créés pour que les gens partagent entre eux et se soutiennent mutuellement non? alors si qqn veux bien me guider, m'écouter et aider les gens à ne plus avoir peur de cette phobie qu'ils se manifeste et nous aide svp !

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13949
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: éreutophobie solution

Messagepar Dubreuil » 10 janv. 2019, 15:35

Les forums sont créés pour que les gens partagent entre eux et se soutiennent mutuellement non? alors si qqn veux bien me guider, m'écouter
Message par nadia3846 » 20 oct. 2018, 11:07


*** Il fallait le dire que vous cherchiez un groupe " d'heureux-tophobes " pour pleurer ensemble sur vos symptômes !

Vous avez eu des réponses. Elles ne vous satisfont pas, parce que vous ne souhaitez pas aller voir un professionnel. Donc, à moins d'ouvrir un post de pleureurs( euses ) pour jouir de vos bénéfices secondaires; je ne vois pas trop ce que vous souhaitez !
Qualifications professionnelles de DUBREUIL : - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre contre le cancer et la maladie grave )
Consultation privée ", signifie que vous pouvez faire un don au PSY, du montant que vous souhaitez. Merci.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum éreutophobie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité