Urgent

Forum peur, terreur, appréhension, crainte, psychologie peur
Sweetygirl75
Messages : 5
Inscription : 22 avr. 2020, 19:21

Urgent

Message par Sweetygirl75 »

J'ai fait une grosse bêtise... J'ai tapé les coordonnées de mon psy sur internet et j'ai découvert des informations sur sa vie privée. Dois-je lui avouer au risque qu'il mette un terme à la psychothérapie ou puis-je garder cela pour moi ? Je me sens mal comme si j'avais commis un crime. Merci pour vos réponses.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16426
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Urgent

Message par Dubreuil »

Si vous avez pu trouver des informations sur sa vie privée, c'est qu'il n'a pas protégé cette vie privée, soit c'est lui même qui s'est exposé. Vous n'avez donc aucune culpabilité à avoir.
Cela lui appartient, pourquoi arrêterait-il votre thérapie ?
Sinon si cela vous trouble, vous pouvez en effet lui en parler. Mais dans le cadre de la thérapie, il ne doit pas répondre sur sa propre personne, mais uniquement " aux liens " que vous y ferez sur propres ressentis.
S'il se justifie ou parle de sa vie, vous avez tout à fait le droit de douter de son éthique de psy, si de plus, il se présente comme psychanalyste.
C'est un bon moyen de savoir si c'est un excellent psy !
N.B. INFORMATION IMPORTANTE :
Si chaque personne est différente, et chaque cas unique, il n’en demeure pas moins que des explications psychologiques sont déjà données sur ce forum, dans le post : " URGENT C'EST LE TOURNANT DE MA VIE "
Sweetygirl75
Messages : 5
Inscription : 22 avr. 2020, 19:21

Re: Urgent

Message par Sweetygirl75 »

Il ne s'est pas exposé lui-même, et il ne parlera jamais de lui, il est très discret et très professionnel. C'est un concours de circonstances, mais ça me fait réaliser que ma curiosité débordante et mon besoin de contrôle sont trop grands et au final ce n'est pas sain et je vais devoir travailler là-dessus. Merci beaucoup pour votre intervention. Je ne sais pas encore si j'en parlerai, je verrai comment je le vis...Merci
Minijeune
Messages : 1719
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Urgent

Message par Minijeune »

Bonsoir,
Je peux venir vous écrire parce que j'ai fait ça, il n'y a pas si longtemps, par rapport à une de mes intervenantes... en fait, je sais qu'on est tous responsable de ce qu'on met sur les reseaux sociaux et sur Internet... mais je comprends quand même votre malaise ou votre culpabilité que vous ressentez...

Pour ma part, même si je savais que je ne suis pas dangereuse et que je ne ferais jamais rien avec les informations que j'ai trouvées, on dirait que de savoir avec quelle rigueur j'avais fait mes recherches, parce que j'étais curieuse, que j'ai un côté voyeur... ça m'a fait sentir mal... comme si je me projetais en me disant que quelqu'un de mal intentionné et complètement obsédé aurait pu faire du contenu que j'avais trouvé... alors je crois que je savais que j'avais le pouvoir de faire n'importe quoi... et que j'avais un éventail de possibilités... et le fait de me projeter dans les deux scenarios, parce que pour dire que tu ne ferais pas de mal, il faut que tu projètes en le faisant... et je crois que c'est ça qui fait peur...

En ensuite, il faut comprendre pourquoi on le fait... parce que l'idée des deux scénarios ressurgit aussi à ce moment là... si on a peur que notre thérapeute nous abandonne parce qu'on l'a fait, et qu'on est allé trop loin... est-ce parce qu'on voulait tester le lien et voir s'il allait nous abandonner justement? Provoquer un comportement qu'on pense qui peut faire peur... juste pour voir où ça va nous mener!

De mon côté, quand j'ai fait ça, c'était comme un acting out. J'ai vraiment voulu tester la relation... et au moment où elle m'a dit qu'elle allait me bloquer sur Facebook pour ne plus que j'aille accès à ces infos là... mais qu'elle n'allait pas laisser le suivi, qu'elle n'avait pas peur de moi... ou de ce que j'avais pu voir, ça m'a tellement rassuré.

Il en reste que la raison pour laquelle j'ai testé la relation et que je suis allée là... c'est parce qu'elle m'avait dit qu'elle ne pouvait pas venir à notre rendez-vous hebdomadaire parce que c'était sa fête et que son chum allait aller lui faire à déjeuner... je ne voulais pas avoir cette information... c'est une des premières choses que je dis à mes intervenants... que pour moi, c'est trop important que les limites restent super présentes...

Quand elle a fait ça, je crois que j'ai décidé, moi aussi, d'aller au delà des limites... et de lui dire... je sais que pour moi, c'était comme un acting out relationnel... après, la tension est descendue. Et j'ai été capable de me pardonner, de ne plus sentir de la culpabilité.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum peur »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités